Actualites

  • 2017
  • 2017
  • 2017
  • 2017
  • 2017
  • 2017
  • 2017
  • 2017
  • 2017
  • 2017
  • 2017
  • 2017
  • 2017
  • 2017
  • 2017
  • 2017
  • 2017
  • 2017
  • 2017
  • 2016
  • 2016
  • 2016
  • 2016
  • 2016
  • 2016
  • 2016
  • 2016
  • 2016
  • 2016
  • 2016
  • 2016
  • 2016
  • 2016
  • 2016
  • 2016
  • 2016
  • 2015
  • 2015
  • 2015
  • 2015
  • 2015
  • 2015
  • 2015
  • 2014
  • 2014
  • 2014
  • 2014
  • 2014
  • 2014
  • Toutes les actualités|
  • Évènements |
  • La France Mutualiste |

[patrimoine] Performance des actifs. Sur le long terme, le risque paie.

# La France Mutualiste

[patrimoine] Performance des actifs. Sur le long terme, le risque paie.

Avec des placements sans risque dont le taux de rendement est actuellement inférieur à 1%, les épargnants doivent aujourd’hui penser à diversifier leurs actifs.

En matière de gestion financière, la diversication reste le maître-mot. Et,bien que les Français rechignent souvent à prendre du risque, il est souvent utile de comparer les performances passées des différentes classes d’actifs.

Dans le graphique ci-dessous, les performances des placements en actions ont été les plus rémunérateurs sur 25 ans.

Le rendement procuré par les obligations d’État est légèrement en dessous. En bas du palmarès, sans surprise, le livret A a la plus faible performance. Cela n’a rien d’illogique,dans la mesure où ce placement garanti par l’État a pour objectif de protéger vos économies de l’inflation. C’est d’ailleurs la base essentielle de l’épargne de précaution.

Du côté des fonds en euros, le rendement s’érode régulièrement depuis 15 années, mais comparé à d’autres placements sans risque, il reste supérieur. La combinaison d’un placement dans un fonds en euros avec un investissement limité dans des actions est donc un bon compromis.

 

Mais avant d’investir sur des supports présentant un risque en capital, il est impératif de se poser les bonnes questions :

  • Quel est votre horizon de placement ? À moins de 5 ans, inutile d’investir sur des marchés actions.
  • Quelle est votre appétence au risque ? Si vous souhaitez, sur le long terme, bénéficier d’un rendement satisfaisant, il faut accepter d’investir (une partie variable) sur les marchés financiers
  • Quelle est votre expertise ? Si vous n’êtes pas un «pro»des marchés financiers, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre conseiller.

Diversier l’épargne de son assurance-vie

Pour les détenteurs d’un contrat d’assurance-vie monosupport, il est possible, depuis l’amendement Fourgous, de le transformer en assurance multisupports. Une partie des capitaux devront alors être investis sur des «unités de compte» et les garanties en capital ne seront pas les mêmes.

Renseignez-vous auprès de votre conseiller sur ce point ainsi que sur les frais du transfert. C’est une solution intéressante notamment pour les plus de 70 ans qui peuvent diversifer leur épargne en conservant l’antériorité fiscale du contrat.

Pour aller plus loin

> Faire evoluer son contrat monosupport

> Savoir gérer un contrat multisupport

RETOUR AUX ACTUALITÉS